top of page

Se ressourcer avec l'équitation naturelle

Dernière mise à jour : 20 oct. 2023


Olivier Rabouan, propriétaire du Club hippique Forêt de Moulière (DR)

La mythique forêt de Moulière en Vienne, dévoile de nombreux trésors. À côté du domaine forestier se trouve le Club hippique basée sur la commune de Liniers. Créé en 1977 par les parents d'Olivier Rabouan, ceux-ci bien que n'étant pas cavaliers, « mais percevaient que la relation à l'animal était nécessaire en ce monde ». La relation à la nature était un point crucial pour ce couple qui décide de s'installer près de la forêt de Moulière étendue sur 7 000 hectares. Ils mettent en place un projet pédagogique avec les enfants. « Ce lien à la nature, au cheval est un médiateur pour découvrir la confiance, la relation à l'animal et la relation avec les autres », exprime Olivier Rabouan.


En 1974, ses parents ont visité la ferme et l'ont acheté deux ans après. Ces anciens professeurs de Poitiers, lui de physique-chimique et elle de français, ont souhaité une pédagogie que sa mère essayait déjà avec ses élèves. « Ma mère faisait de la recherche pédagogique sur l'échec scolaire, révèle Olivier Raboutan. Elle a toujours enseigné en permettant à chaque enfant de trouver son talent. Il pouvait découvrir son potentiel ». Elle proposait différentes expressions aux élèves, comme le théâtre, l'écriture libre et aussi avec la création d'un chemin de découverte à travers la forêt de Moulière. « Elle a toujours chercher à comment l'enfant peut s'épanouir ».


Séance d'équitation naturelle (DR)

Une pédagogie de longue haleine

C'est un projet qui rentre dans la pure logique des envies de sa mère. L'épanouissement de l'enfant à travers divers projets qui ne sont pas nécessairement dans un programme scolaire. À cette époque, à Poitiers, il y avait un grand centre équestre reconnu au niveau européen pour ses compétitions internationales, et « ici, il y avait ce projet pédagogique qui a grandit. Nous avons des enfants qui viennent de toute la France et de l'étranger ». C'est un moyen de confronter les différences entre les enfants des divers pays. Olivier Rabouan a grandit dans ce lieu. Il a contribué au projet depuis ses 15 ans et a pris les depuis à peu près trente ans.


Dans la continuité pédagogique de ses parents, il a développer l'équitation naturelle. « C'est ainsi que j'ai rencontré Juliette Dumas pour le week-end Mudra ». L'équitation naturelle est le moyen de développer une relation de confiance avec le cheval. Celui-ci permet aussi de comprendre la relation. « La relation, ce n'est pas parler. La relation, c'est être ensemble, dans une connexion». Olivier Rabouan distingue cette relation à celle entre les êtres humains qui s'établit avec le mental. « Les chevaux sont dans une présence forte. Le cheval nous permet de nous reconnecter, d'accéder à d'autres dimension». Cette méthode vient des États-Unis.


Séance de yoga hippique (DR)

Un week-end de reconnexion

Le club hippique organise les samedi 26 et dimanche 27 mars, un week-end équitation. Olivier Rabouan animera deux séances d'équitation naturelle. « Dans une première séance, nous allons nous laisser choisir par le cheval, ensuite nous irons dans le manège», explique le propriétaire des lieux. Il souhaite permettre aux participants à se reconnecter à la nature, grâce au cheval. Il y aura différentes phases : l'observation, être avec le cheval pour faire connaissance, la méditation et enfin des jeux permettant de capter l'attention de l'animal. Et la seconde séance aura lieu avec un joueur de handpan pour mettre en relation le cheval et le cavalier.


Juliette Dumas, invitée du week-end (DR)

L'invitée de ce week-end est Juliette Dumas, une journaliste qui a changé son mode de vie en écoutant son cœur. Elle souhaitait retrouver un sens à sa vie et être plus en relation avec les autres. Elle a commencé des formations et à écrire des livres. L'un d'eux est le Câlin sans regret. Elle développe une sorte de yoga des doigts. C'est un moyen de gérer l'énergie dans le corps. « Des mains nous pouvons gérer l'énergie et de voir comment cela agit sur le comportement». Olivier Rabouan a rencontré Juliette Dumas part l'intermédiaire d'une autre journaliste.





Contact :


Bonus :




Comments


bottom of page