top of page

Zarafa, la girafe qui a conquis Paris

Une girafe grandeur nature est entrée il y a presque un siècle au Muséum d’histoire naturelle de La Rochelle. Zarafa, de son petit nom, est une girafe orpheline que le vice-roi d’Égypte Méhémet Ali a offert au roi de France Charles X en 1826. Son arrivée à Paris, après un long et périlleux voyage, a suscité une immense curiosité et a marqué les esprits.

Du haut de ses 3,9 mètres, elle a été escortée par un groupe de quinze personnes qui la nourrissaient de feuilles de chêne, de platane et d’érable. Zarafa a été la première girafe vivante introduite sur le territoire européen. Dès son arrivée à Paris, le 31 octobre 1826, elle devient l’attraction majeure du Jardin des Plantes durant de nombreuses années.



Un cadeau diplomatique

Zarafa est née dans la région du Darfour, au Soudan. Elle a été capturée par des chasseurs et offerte au vice-roi d'Égypte Méhémet Ali. Ce dernier a vu dans cette girafe un cadeau diplomatique idéal pour le roi de France Charles X. Il espérait que ce geste permettrait de détendre les relations entre les deux pays, qui étaient alors en conflit avec l'Empire ottoman.

Zarafa est exposée au Muséum d'histoire naturelle de La Rochelle

Le voyage de Zarafa vers la France a duré près de deux ans. Elle a été transportée par bateau, par caravane et même par train. Durant ce périple, elle a dû affronter de nombreuses difficultés, notamment le froid, la maladie et les attaques de prédateurs. Malgré ce voyage périlleux, elle vécue 18 ans. Elle est morte en 1845, à l'âge de 24 ans. Son corps a été empaillé et est exposée au Muséum d'histoire naturelle de Paris.


De Paris à La Rochelle

Exposée de nombreuses années après sa mort à Paris, elle est transférée au Muséum d'histoire naturelle de La Rochelle, où elle est toujours exposée aujourd'hui. Le transfert de Zarafa à La Rochelle a été une décision controversée. Certains ont estimé qu'elle devait rester à Paris, où elle était une attraction populaire. D'autres ont estimé qu'elle était mieux placée à La Rochelle, où elle serait plus visible pour les visiteurs du sud-ouest de la France.

En fin de compte, la décision a été prise de transférer Zarafa à La Rochelle. Pour la transporter via le train, son squelette a été démonté. A son arrivée, elle a été installée dans un nouveau bâtiment spécialement construit pour elle, en 1932. Elle est devenue une attraction populaire pour les visiteurs de La Rochelle, et elle continue de fasciner les gens aujourd'hui.


Comments


bottom of page